Blagues sur Bush, Blagues sur l'actualité, Blagues sur les femmes, Blagues sur les hommes, Blagues sur les américains, Blagues sur le québec, Blagues satiriques, http://nonmais.blogspot.com
MISE EN GARDE: Le Minus de la Santé a déterminé que la lecture de ces blagues peut causer l'incontinence.

Ces blagues n'ont pas été testées sur des animaux, sauf des hyènes qui ont bien ri. Ces blagues contiennent des électrons recyclés. Nettoyer à sec seulement. Aucun préservatif ajouté: ces blagues ne protègent pas contre les maladies transmises sexuellement. En cas d'amerrissage forçé les blagues peuvent servir de flotteurs. Les blagues sont sujettes à modification sans préavis. Le blogue est livré au poids et non au volume: s'il ne semble pas plein, c'est que les blagues se sont tassées durant le transport. Les blagues sont garanties contre les défauts de fabrication: retournez toute blague défectueuse à notre bureau de Lhassa avec une preuve d'achat notariée. La réparation est gratuite: inclure seulement la somme de 139,95$ pour frais de transport et de manutention. L'offre est pour une période limitée jusqu'à épuisement des auteurs. Aucun achat requis. Les batteries ne sont pas incluses. Taxes, frais de livraison et de préparation non inclus. N'expédiez pas d'argent par la poste, seulement de la gomme à mâcher ou des bas de nylon. Allouez de 8 à 10 semestres pour la livraison. La garantie est nulle si les blagues ne sont pas utilisées conformément au mode d'emploi. Ne conservez pas ce blogue près d'une source de chaleur (comme un écran cathodique). Ne lisez pas ces blagues en conduisant un véhicule-moteur, ou en opérant de la machinerie lourde ou un ordinateur. Gardez hors de portée des animaux domestiques et des enfants sauvages. Portez des verres de sécurité en lisant ces blagues, ainsi qu'avant et après. Après un repas, attendez deux heures avant de lire ces blagues pour éviter d'être crampé. Attachez bien vos manteaux pour ne pas prendre froid. Pis essayez de pas encore perdre vos mitaines, maman est tannée, là! Ne pas lire ces blagues si le sceau de sécurité est rompu. Pour usage externe seulement. Si les blagues sont avalées, ne faites pas vomir. Cessez d'utiliser ce blogue en cas de rougeurs, irritations ou enflure, ou si votre breuvage vous sort par le nez. Si les symptômes persistent, consultez un comédien. Les blagues vues dans le rétroviseur paraîtront plus plates qu'elles sont réellement. D'autres conditions et restrictions pourront s'appliquer la prochaine fois que nos avocats fument un joint. Veuillez rester à vos sièges tant que le blogue n'est pas à l'arrêt complet devant l'aérogare.

NON MAIS!
Le blogue à la blague

DE NOUVELLES BLAGUES 3 FOIS PAR JOUR!   Déménagé à http://nonmais.canalblog.com   


Site optimisé pour le fureteur
Mozilla Firefox: voici pourquoi
au moins l'essayer (c'est gratuit!)


Si le texte ci-contre n'est pas visible
en MS Internet Explorer, cliquez ici

LE FOU DU ROY
Au Moyen-Âge, ce sage déguisé en bouffon pouvait sans crainte dire leurs quatre vérités aux riches et puissants, car il les enrobait d'humour, farces et fantaisie...

NON MAIS! dénonce la stupidité de tous genres: individuelle, médiatique, corporative, et surtout gouverneMENTALE Ici il n'y a qu'ironie, parodie, sarcasme, satire et exagération; pas de faits exacts et précis, ni aucune rectitude politique. Contenu protégé par des droits d'auteur Vous pouvez citer des extraits en mentionnant la source, mais pas vous les approprier intégralement Ajoutez NON MAIS! à vos sites favoris: Ctrl+D
2004/09/25
 
La vie est belle pour les musiciens de l'Orchestre Symphonique de Montréal, dont le salaire annuel moyen, pour 46 semaines de travail de 20 heures, est (selon La Paresse) 75,000$ par année, soit 81,52$ l'heure. NON MAIS il convient d'ajouter qu'ils viennent apparemment de recevoir une augmentation de 23%, puisque selon le même journal il y a à peine deux jours, c'était 61,000$.



 
Notre télévision se renouvelle sans cesse. D'abord les américains nous ont envoyé des compétitions dites "de réalité" où les concurrents devaient se mesurer à divers défis: se débrouiller sur une île déserte, se tenir en équilibre sur une poutre à 60 mètres du sol, se coucher dans un cercueil de verre rempli de rats bien en vie, et autres situations de plus en plus inhabituelles et répugnantes. Ou tout simplement s'écoeurer les uns les autres dans un simulacre de vie commune.

Ensuite il y a eu "The Weakest Link" qui a fait le tour de la planète, ou dans un simulacre de jeu-questionnaire, les concurrents allaient se faire insulter par l'animatrice la plus bête et méchante imaginable.

Bref la tendance est à l'humiliation publique sous divers prétextes. Mais jusqu'à présent, on visait des inconnus; il était temps qu'on s'attaque aux vedettes du spectacle, de la politique, et autres. Taratataaaa, "Tout le monde en parle" entre en scène.

NON MAIS attention: le "talk show" c'est un prétexte, nous sommes encore dans la télé-réalité. Cette fois la compétition met aux prises des invités et non pas un mais deux animateurs, dont le rôle est apparemment de se montrer supérieurs à leurs invités en les interrompant, ridiculisant, bref en les mettant en boîte le plus souvent et le plus méchamment possible, dans une atmosphère de cacophonie. Évidemment, le mot "en" est superflu dans le titre "Tout le monde en parle".

Bref, un pas de plus dans la télé-fécalité. Et où tout ça va finir? Nous proposons un retour à la simplicité grâce aux kiosques à trempette (ci-contre): si le concurrent réussit à lancer une balle sur la cible, le siège de la victime se déclenche et ce dernier prend un bain forçé.



 
Santé Canada vient de publier une brochure affirmant que «produit naturel» n'est pas synonyme de «bénéfique» ni de «sans danger». NON MAIS d'où ils sortent ces hurluberlus? Tiens, prenez le venin de cobra, vont-ils prétendre que c'est pas inoffensif? Pourtant y'a rien de plus naturel.



2004/09/24
 
Selon La Paresse, les musiciens de l'Orchestre Symphonique de Montréal ne gagnent en moyenne "que" 61,000$ par an, et ils se plaignent. NON MAIS c'est bien tant pis pour eux, ils n'avaient qu'à s'instruire, par exemple s'inspirant des chefs d'orchestre (ou, mieux encore, des joueurs de hockey!) apprendre à jouer du bâton plutôt que du basson.



 
En nomination dans la catégorie "Plus fou que ça, les yanquis vont te donner une médaille": Une américaine de 52 ans, institutrice de son état, était récemment en vacances en Floride. Au retour, au moment de monter à bord de l'avion, elle fut fouillée comme tout le monde, et un gardien de sécurité a trouvé dans dans son sac à main un livre renfermant une bande de cuir de 20 cm avec un petit poids de plomb à chaque bout, qu'elle utilise comme signet.

Or selon le garde, il serait théoriquement possible d'utiliser ce signet pour assommer quelqu'un. La dame fut donc menottée et traînée au poste de police où elle fut formellement accusée de transporter une arme cachée, crime passible aux Étazunis d'une amende de 10,000$ plus emprisonnement, plus sans doute la perte de son emploi puisqu'elle aurait dorénavant un dossier criminel.

Finalement quelqu'un au ministère de la Justice de la Floride a libéré la dame, sans doute avec le sévère avertissement «C'est bon pour une fois, mais qu'on ne vous y reprenne plus» Et à l'heure actuelle, il est, dit-on, probable (mais pas certain!) qu'elle n'aura pas à payer l'amende.

NON MAIS vous vous dites sans doute que nous venons de capoter irrémédiablement, ou encore que nous allons trop loin dans les blagues anti-américaines. C'est pourquoi nous sentons le besoin de vous affirmer que cette histoire est strictement et totalement véridique, telle que présentée sur le site web d'un poste de télé à Tampa, Floride, en provenance de la très respectée agence de presse Associated Press.



 
Ohlala, même utiliser de la "bière de messe" au lieu du vin ne suffirait pas en Croétie, où on vient de décréter la tolérance zéro pour l'alcoolémie des conducteurs. Or les prêtres du pays doivent se déplacer d'un lieu à l'autre en auto pour y dire la messe, après avoir consommé quelques millilitres (enfin, en principe!) de vin de messe à chaque étape.

Ces bons prêtres, totalement respectueux des lois, demandent donc au gouvernement de leur payer chacun un chauffeur privé à raison de 5 heures par jour, 7 jours par semaine, 52 semaines par année. Une bagatelle de 12 millions par année. NON MAIS il y aurait une solution moins coûteuse: quelqu'un aurait-il objection à du Coca-Cola de messe?



2004/09/23
 
Nous commençons à être franchement un peu tannés de voir en première page des journaux des articles pratiquement quotidiens sur les plus récents attentats-suicides en Irak. Et aussi sur les saisies de drogues et les réseaux de prostitution démantelés. NON MAIS est-ce qu'on ne pourrait pas se débarasser de tout ça dans un petit encadré, pour ensuite passer aux nouvelles qui sont vraiment des nouvelles?





 
Après avoir permis la dé-fusion des municipalités du Québec qui avaient été fusionnées l'an dernier un peu à la va-comme-je-te-pousse, voici maintenant qu'on parle de les refusionner! NON MAIS ce genre de chose risque de se prolonger un bon moment. Voici donc le calendrier passé et futur dans cette saga:
        2003: fusion
        2004: dé-fusion
        2005: re-fusion
        2006: diffusion
        2007: effusion
        2008: infusion
        2009: perfusion
        2010: confusion
        2011: transfusion



 
En nomination dans la catégorie "Tu m'dis pas!": En marge du conflit de travail entre l'Orchestre Symphonique de Montréal et ses musiciens, La Paresse passe en grandes manchettes que Kent Nagano, le nouveau chef de l'OSM «souhaite une conclusion heureuse [à ce] conflit». Oh! C'est inouï! Un chef d'orchestre qui veut faire de la musique! NON MAIS ils n'auraient pas pu simplement laisser cette page en blanc, ça nous aurait au moins fait du papier brouillon!



2004/09/22
 
L'Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) annonce que, parmi les pays occidentaux industrialisés, le Canada est celui où il y a la plus forte proportion de citoyens ayant reçu une scolarité de niveau secondaire (83% contre une moyenne générale de 65%) et aussi celui où il y a le plus de citoyens qui ont fait des études post-secondaires (43%, presque deux fois la moyenne de 23%). NON MAIS remarquez bien que c'est pas pour nous vanter, c'est seulement pour rétablir les faits face à un certain arrogant connard, que charitablement nous n'identifierons que par les initiales "Thierr Ardiss".



 
On sait que les banques canadiennes ont depuis longtemps relégué aux oubliettes toute intention de desservir le public canadien; elles n'ont en tête que le marché américain et international, ce qui exige une certaine "masse critique". (Pourtant, le gouvernement autant que les citoyens les critiquent en masse).

Sans en démordre, depuis quelques années, elles se gonflent et se travaillent pour égaler le boeuf en grosseur, comme disait Jean de Lafontaine. Mais l'idéal serait pour elles de se fusionner, ce qui nécessite l'approbation du gouvernement Canadien. Or Paul Martin, qui n'était pas déjà chaud à cette idée quand il était Ministre des Finances, est aujourd'hui Premier Ministre, ce qui ne joue pas exactement en faveur des banques. Le nouveau ministre des finances, M. Goodale, vient de dire aux banques, essentiellement, "Euh, attendez donc encore un brin".

NON MAIS ceci n'aide pas les requérantes à planifier leur avenir, et dans un effort de civisme, Non Mais va s'exprimer au nom de tous les électeurs canadiens. Nous ne pouvons pas révéler la date précise où nous verrons leurs fusions d'un bon oeil, mais voici deux indices: il est question de gel, et d'enfer.



 


La Financière Manuvie avait ouvert sa tirelire pour acheter une société d'assurances américaine, mais le projet est tombé à l'eau. La Manuvie dispose donc de 3 ou 4 milliards de dollars sans savoir quoi en faire. NON MAIS elle pourrait faire fabriquer pour ses cadres supérieurs quelques exemplaires du "SUV" (ou "VUS": Véhicule Utilité-Sport) de demain (enfin si la tendance se poursuit), et mettre le reste de côté pour payer l'essence.




2004/09/21
 
Selon un livre-choc qui vient de paraître aux États-Unis, les Bush sont une famille d'«alcooliques, drogués et schizophrènes» Doublevéreux s'est empressé de répliquer: «Moi, schizophrène? Oui, c'est vrai, non c'est pas vrai.» NON MAIS remarquez bien que c'est pas ça qui va lui faire perdre des supporteurs: il faudrait d'abord que ces derniers (derniers dans tous les sens du mot) apprennent à lire.



 
À la Nouvelle-Orléans (état de Louisiane aux É-U), on a donné à l'aéroport local le nom d'un homme qui, orphelin, est parti de rien pour devenir une des personnalités les plus célèbres du monde, apportant le sourire à des milliards et faisant toujours honneur à sa ville natale: Louis Armstrong.

NON MAIS c'est pas toutes les villes qui peuvent se glorifier d'un citoyen pareil. Remarquez que Montréal et ses banlieues ont quand même Oscar Peterson, Céline Dion, et bien d'autres qui ont hélas le vilain défaut d'être encore bien vivants.

C'est ainsi qu'on a finalement gratifié notre principal aéroport du nom d'un politicien despotique et arrogant qui a craché sur les travailleurs, trahi les québécois et fait emprisonner (même si ce ne fut que temporairement) des centaines de gens innocents de tout crime mais qui ne pensaient pas tout à fait comme lui.

Évidemment c'est pas le peuple qui choisit, c'est le gouvernement fédéral qui a juridiction sur les aéroports. Mais il faut bien leur pardonner cet impair vu qu'ils pavoisent constamment notre vie avec tout plein de jolis drapeaux canadiens.



 
Le Ministère du Travail du Québec vient de confirmer l'implantation d'un syndicat au magasin Wal-Mart de Jonquière, le tout premier maillon faible (du point de vue des propriétaires) de cette gigantesque chaîne. NON MAIS attention, attention: tous ceux qui veulent acheter d'ici quelques mois un beau grand magasin vide, la file d'attente se forme à droite.



2004/09/20
 
Les trois partis politiques d'opposition au gouvernement fédéral du Canada se sont ligués et établis une politique et un plan d'action communs face au gouvernement Libéral minoritaire. NON MAIS attention, attention les autres pays: observez et apprenez la méthode canadienne de réaliser un coup d'état, sans tirer une seule cartouche ni faire couler une goutte de sang.



 
Nous vous expliquions récemment qu'Al-Qaïda a grand besoin de se conformer aux méthodes administratives modernes, et notamment: le marketing! Après avoir bien établi et fait connaître sa marque de commerce, l'étape suivante sera évidemment d'accorder des concessions un peu partout dans le monde. Par "concessions" nous ne parlons évidemment pas de compromis, mais de commerces réunis sous une même bannière commerciale ("franchises" comme disent les yanquis qui s'y connaissent pourtant bien plus en mensonges qu'en franchise). Tout comme McDonald, par exemple (quoiqu'Al-Qaïda a des Big Macs à manger, avant d'arriver à la cheville de l'autre pour ce qui est de mettre en péril la population).

Le processus est d'ailleurs déjà enclenché: Poutine, par exemple, a attribué le terrorisme tchétchène à une hypothétique cellule d'Al-Qaïda. Ce qui a le triple avantage d'assurer instantanément à la Russie la sympathie et l'appui moral du monde entier; peut-être même d'obtenir un appui logistique et militaire des U.S.A.; et enfin de balayer sous le tapis les nationalistes Tchétchènes et tous les griefs légitimes que cette nation pourrait avoir.

NON MAIS alors, allons-y gaiement. Tiens, moi, par exemple, quelqu'un a cabossé une porte de ma voiture dans un centre d'achats. Or qui d'autre qu'un commando-suicide d'Al-Qaïda pourrait commettre un crime si gratuit et si horrible? J'ose espérer que les yanquis vont me payer le débossage; ce serait de leur part un si beau pied-de-nez aux terroristes!



 
L'ouragan Frances est allé mourir dans les provinces maritimes en laissant quelques petites traces au Québec. Mais ce n'est pas fini! Il y a maintenant l'ouragan Ivan qui n'a pas dit son dernier mot, quoiqu'il soit un peu tôt pour en prévoir la trajectoire exacte dans sa totalité. Et en plus il y a d'autres tempêtes: Jeanne et Karl dont les trajectoires futures sont inconnues. NON MAIS pire encore: au chapitre des désastres, il y a de plus en plus d'indications à l'effet que la trajectoire de George s'enligne directement sur la Maison Blanche.


2004/09/19
 
Au Pays-Bas, des agriculteurs arrosent leurs champs de sauce au poivre rouge de Cayenne (Tabasco) pour éloigner les animaux voraces tels que lapins, pigeons et corneilles. NON MAIS pas bête, cette idée, et elle a donné de bons résultats, quoiqu'ils auraient pu aussi convoquer le superhéros Kikkoman!



 
En Allemagne, une controverse scientifico-juridique fait rage à propos de la couleur d'une tomate. À savoir si une tomate jaune doit être considérée rouge ou verte. Parce qu'il n'est pas question qu'une tomate jaune soit dite jaune, il faut qu'elle soit rouge ou verte. Hého, soyez poli, là, c'est très sérieux, ce que nous vous relatons ici. Enfin "sérieux" dans le sens de "vrai", pas de "non-risible"

C'est que, voyez-vous, en Allemagne, lancer une tomate rouge constitue un crime moins grave que lancer une tomate verte. Bien oui, parce qu'une tomate rouge est plus juteuse, donc moins dure qu'une tomate verte. Donc si nous avons bien compris, lancer une tomate rouge constitue une insulte tandis que lancer une tomate verte est un attentat. M'enfin puisqu'on vous le dit!

Bref tout ça se complique du fait que quelqu'un a lancé sur le premier ministre du Brandebourg une tomate jaune. Et, omission impardonnable, le code criminel allemand ne qualifie pas le degré de criminalité caractéristique de cette couleur de tomates.

Bref les tomates jaunes n'ont pas d'existence ou d'identité légale. Donc légalement, elles doivent être considérées soit rouges soit vertes. À moins qu'elle soient assimilées à des raisins, des courges ou des bananes? Ou à rien du tout? NON MAIS on pourrait aussi considérer que le jaune résulte du rouge et du vert à la fois, comme dans votre moniteur? Donc la tomate jaune serait à la fois une insulte et un assaut? C'est une affaire à suivre. (Enfin si vous n'avez rien, vraiment rien, d'autre à faire!)



 
Pauvre Martha Stewart, madame bon goût et vie élégante personnifiée: les autorités pénitentiaires lui ont appris qu'il n'y avait pas de place disponible dans la prison de son choix. Bref, c'est pour des prunes qu'elle a pris les mesures pour ses rideaux. NON MAIS quel service exécrable! Franchement à sa place, j'annulerais ma réservation et j'irais plutôt au Club Med.







toutMontreal.com Québéblogues.com, L'annuaire des Blogues Québécois! www.meilleurduweb.com : Annuaire des
meilleurs sites Web. This page is powered by Blogger. Isn't yours? Mort aux pourriels!